Sortir son chien en hiver

Les 8 règles de la promenade avec son chien en hiver

 

Promener son chien en hiver n’est pas toujours une partie de plaisir. Pourtant, quelle que soit la météo, qu'il fasse froid ou qu'il neige, ces balades sont totalement indispensables à son bien-être physique et mental. Voici quelques précautions pour qu’il puisse en profiter… et vous aussi !

 

1. Ne supprimez pas la promenade

La première des règles, c’est de maintenir votre rythme de promenade. Il est important que votre chien puisse faire ses besoins mais aussi se défouler à l’extérieur : laissez-le donc sentir tout ce qui l’entoure, courir, aller vers les autres chiens, même s’il fait froid !

 

2. Faites des promenades plus courtes mais plus nombreuses

Si votre chien ou vous avez vraiment du mal à supporter le froid, vous pouvez réduire la durée des promenades mais en faire plusieurs. Par exemple, au lieu de deux promenades de trente minutes chacune, sortez votre chien cinq ou six fois pendant dix minutes. Mais attention : si votre chien n’a pas suffisamment le temps de se défouler dehors, il faudra compenser par des moments de jeu à la maison !

 

3. Offrez un manteau à votre chien

Le port d’un manteau paraît parfois ridicule mais il peut s’avérer bien utile, en particulier chez les petits chiens, à poil ras ou fragiles (chiens âgés, très jeunes ou malades). Optez pour un manteau chaud, polaire ou rembourré, pour que votre chien ait moins froid. Certains couvrent même les pattes et il en existe pour tous les goûts et toutes les bourses ! Le manteau peut être un bon rempart pour éviter à votre chien de tomber malade.

 

4. Protégez ses coussinets

Imaginez que vous marchez pieds nus dans la neige ou sur le bitume gelé… Pour les pattes de votre chien, c’est pareil, et elles sont soumises à rude épreuve : la neige et le sel que l’on disperse sur les trottoirs brûlent terriblement. Pour protégez leurs coussinets, vous pouvez les enduire d’un baume protecteur/réparateur ou encore opter pour un remède de grand-mère : L’huile d’olive permet d’hydrater et de calmer les inflammations. Elle peut être efficace pour soigner les gerçures provoquées par le froid, par les produits de nettoyage ainsi que par le sel dont on recouvre les trottoirs enneigés. Il suffit de l’appliquer localement en versant quelques gouttes sur un mouchoir ou du papier essuie-tout. Sachez qu’il existe également des petits chaussons spécialement prévus pour les coussinets des chiens…

 

5. Ne le laissez pas manger de la neige

Evitez autant que faire se peut de laisser votre chien manger de la neige. C’est peut-être rigolo pour lui, mais ce n’est pas une bonne idée : cela peut engendrer des troubles gastro-intestinaux, et notamment des gastroentérites !

 

6. Ne le laissez pas courir sur la glace

Votre chien est habitué à se baigner dans des points d’eau mais ceux-ci sont gelés ? Pour sa sécurité, ne laissez pas votre chien monter sur la glace : celle-ci pourrait se briser et votre chien pourrait tomber dans l’eau gelée, et rester piégé sous la glace.

 

7. Faites jouer votre chien

Plus votre chien fait d’activité, plus il va pouvoir se réchauffer. N’hésitez pas à le faire courir et à lui lancer un jouet pour qu’il puisse bouger et se réchauffer. Et vous aussi, par la même occasion !

 

8. En rentrant, séchez bien votre chien

Si votre chien est mouillé en rentrant de balade, séchez-le à l’aide d’une serviette ou d’un sèche-cheveux (surtout pour les pattes, ventre et oreilles). Si son poil reste humide, votre chien pourrait attraper froid. Profitez-en également pour veiller à l’état de ses coussinets !

 



Réagir


CAPTCHA